Souscrire un abonnement à une assistance juridique du comité d'entreprise

Suivi post-formation : assistance juridique CE

Vous venez d’être élu au sein du comité d’entreprise et vous vous interrogez sur les missions qui vous attendent. Il va de soi qu’à ce stade, une formation s’impose afin d’appréhender les bases élémentaires de la mission. Ce conseil s’applique à l’identique tant pour les délégués du personnel fraîchement élus que pour les membres du CHSCT (voire de la nouvelle délégation unique du personnel – DUP).

Dans tous les cas, être formé c’est nécessaire mais il est tout autant indispensable de pouvoir être ensuite suivi à l’issue du stage.

Inévitablement, tout au long de l’année, les élus auront des questions en rapport tant avec leur rôle, leurs missions qu’à la vue de tous les documents que l’employeur communiquera à l’occasion des réunions. Souscrire une assistance juridique du comité d'entreprise dans la continuité de sa formation intiale ou complémentaire, paraît alors incontournable.

Utilité d’une assistance juridique du comité d'entreprise

Souscrivons-nous à une assurance voiture ou maison dans la perspective d’avoir un accident ou un dégât des eaux ? Autrement dit, est-ce important d’amortir le coût de cette assurance ? Bien sûr que non. Souscrire à une telle assurance, c’est anticiper les difficultés qui surviendront lors d’un sinistre. C’est à ce moment-là que nous sommes ravis d’être assurés !

Pour l’assistance juridique du comité d’entreprise c’est exactement la même chose. Devons-nous attendre d’être en difficulté pour y souscrire ? La réponse est non. Disposer d’un support juridique permet aux élus de capitaliser du savoir à chaque question posée tout en assurant leur travail avec une certaine justesse. C’est réconfortant tant pour les élus qui n’ont plus peur des questions de droit que pour les salariés, qui peuvent avoir pleinement confiance dans leurs élus. Préparer une réunion, analyser des documents transmis par l’employeur, vérifier les déclarations de ce dernier sur un point précis, répondre à une sollicitation d’un salarié, faire cesser une mésentente sur un point de droit en particulier… sont autant de situations où il peut être sage de faire appel à une assistance juridique du comité d'entreprise.

Avoir des questions, c’est normal, avoir des réponses, c’est souhaitable. L’utilité d’une telle assistance réside en cela. Être informé dès que les élus en expriment le besoin.

En effet, les consultants sont formés au traitement de données juridiques plus ou moins complexes. Ils sont rompus à la tâche qui consiste d’une part à cerner la problématique parfois exprimée difficilement par les élus, et d’autre part à apporter des réponses précises et concrètes afin d’éclairer les élus (les salariés) sur leurs droits et les possibilités qui s’offrent à eux.

Approche coachée

Au-delà de disposer de réponses à la demande, pour les élus, pouvoir exprimer leurs questions, leurs doutes ou faire part de leurs inquiétudes voire de leur colère, auprès d’une personne extérieure à l’entreprise, apporte aussi un certain réconfort. Loin de tout risque d’être jugé, stigmatisé ou d’être le sujet d’un discours moralisateur, les élus peuvent profiter des échanges réguliers avec les consultants qui agissent alors davantage comme des coachs pour relâcher la pression afin d’envisager avec plus d’entrain la façon de faire face à leurs obligations.

Choix d’une assistance juridique du comité d'entreprise

Une fois la question de souscrire ou non à une assistance juridique CE réglée, il convient de s’interroger sur le choix du prestataire et/ou de l’offre d’abonnement.

Nous allons ici, évidemment parler de notre solution mais il est sain que les comités d’entreprise pour avoir une idée concrète du marché, sollicitent plusieurs devis afin d’avoir en leur possession, des offres à comparer pour fonder une décision en toute connaissance de cause.

– Durée de l’abonnement, nature de l’offre, droits d’accès ?

Avec ou sans tacite reconduction ? Engagement d’un an ou sur plusieurs années ? Une offre réservée aux élus du comité d’entreprise ou une offre qui comprend un accès ouvert aux salariés ?

Toutes ces questions méritent d’être posées afin de posséder toutes les cartes en main avant de prendre sa décision.

Notre offre est très simple :

1/ un engagement initial d’un an (ni plus, ni moins) ;
2/ pas de tacite reconduction (pas de réengagement contraint) ;
3/ le choix du contenu – pour les élus uniquement ou inclus les salariés ;

4/ et surtout « un tarif compétitif » !

Découvrez dès maintenant l’étendue de nos offres de formation et d’assistance juridique du comité d’entreprise et contactez-nous pour un devis correspondant à vos attentes !

Téléchargez notre plaquette commerciale

VOUS CHERCHEZ UNE FORMATION ?

VOUS AVEZ BESOIN D’ASSISTANCE ?