La question de l’assurance rapatriement se pose en cas d’accidents à l’étranger ou même en France. En effet, si vous ne partez jamais en vacances, il n’y a pas de raisons de s’en préoccuper. Lune de miel, vacances en famille, week-end entre amis, peu importe.

Question

Comment faire en cas d’accident ? Est-on remboursé en cas d’accidents loin de son domicile ? Le rapatriement est-il obligatoire ?

Beaucoup de personnes pensent qu’elles disposent d’une assurance rapatriement grâce à leur carte bleue, avec la Visa, mais aussi la MasterCard. Cependant, elles oublient de distinguer l’assistance rapatriement et l’assurance rapatriement et le type de carte bancaire. Par ailleurs, d’autres contrats peuvent prévoir une assurance rapatriement ou une prise en charge des soins. Il s’agit principalement du contrat d’assurance de voiture et du contrat d’assurance d’habitation.

Si vous avez l’intention de souscrire un contrat d’assurance/assistance rapatriement, pensez donc à vérifier les contrats précités.

Cela vous évitera de cumuler deux fois la même garantie auprès de deux organismes différents. Ces économies, pouvant s’avérer non négligeables, vous permettront de siroter davantage de cocktails au bord de l’eau.

Pourquoi souscrire une assurance rapatriement ?

Il est vrai que lorsque nous partons en vacances, que ce soit au soleil ou à la neige, il est difficile de s’imaginer qu’un accident peut arriver. C’est pourquoi beaucoup de personnes ne pensent pas en premier lieu à souscrire ce type d’assurance. Cependant, tout un chacun est susceptible de rencontrer un incident mettant rapidement fin aux vacances tant attendues. Si vous vous trouvez en France, le problème est moins important que dans certains pays. En effet, tous les pays ne disposent pas des mêmes soins médicaux, des mêmes technologies et du même personnel professionnel. Il peut donc être nécessaire d’être rapatrié sur le sol français afin de disposer des meilleurs soins.

L’assurance rapatriement prévoit justement de prendre en charge les frais de transport pouvant être élevés voire même très élevés, mais aussi les frais annexes apparaissant nécessaires au rapatrié.

Pensez bien que si le rapatriement a lieu avec un hélicoptère privé, les frais peuvent très vite grimper. Par ailleurs, le transport peut être assuré à bord d’un véhicule sanitaire équipé voire d’un avion sanitaire d’urgence, je vous laisse imaginer les coûts…Il est possible, selon le pays où vous comptez vous rendre, que ce dernier exige que vous ayez en votre possession une attestation d’assurance, ou bien d’assistance, rapatriement. Sans celle-ci, vous ne pourrez pas disposer d’un visa ou même d’un permis de séjour.

Comment choisir son assurance rapatriement ?

Certains pensent disposer de ce type de contrat sans avoir besoin de le souscrire. Est-ce vrai ? Comment choisir le type de contrat d’assurance rapatriement le mieux adapté sans qu’il ne nous coûte les yeux de la tête ? Les assureurs proposent ce type de contrats. Les prix, mais aussi le contenu du contrat, varient d’un professionnel à l’autre. Il faut donc vérifier au préalable l’étendue de ce contrat.

Il est bon de noter que certaines agences de voyage prévoient un contrat d’assistance.

Pour mieux comparer les assurances rapatriements proposées par les professionnels, certains points sont donc à vérifier précisément. Généralement, les assureurs prévoient à la fois l’assurance rapatriement, mais également l’assistance rapatriement. Il faut tout d’abord vérifier si le contrat envisage une assistance en cas de maladie, en cas de blessures, ou les deux. La convention peut également exposer que l’accompagnant sera rapatrié avec le souscripteur de l’assurance, ou non. S’agissant des frais médicaux, ils ne sont pas tous remboursés. En effet, certains contrats ne prévoient pas les frais découlant d’une maladie existante avant la date du départ en voyage. Beaucoup moins drôle, mais il faut tout de même vérifier ce que pose le contrat en cas de décès.

Question

En effet, le rapatriement du corps est-il prévu ? Qu’en est-il des frais ? Le membre accompagnant est-il rapatrié ?

L’assurance peut également comprendre, en cas de catastrophe naturelle dans le pays dans lequel ou vous vous trouvez par exemple, ou encore en cas de décès d’un membre de votre famille ou de grave hospitalisation d’un de ces derniers que vous pourrez rentrer en France et les frais seront pris en compte. Ensuite, la question est également de savoir si toutes les pratiques sportives sont couvertes ou non. En effet, si vous partez à l’étranger, selon le pays, vous voudrez peut-être essayer des activités à sensations fortes ou tout simplement pour admirer la beauté du paysage. La plongée ou le saut en parachute, par exemple, peuvent ou non être assurés.

Pour terminer, vérifier les pays étant assurés ou non. Le contrat peut prévoir que certains pays ne seront pas assurés, comme les États-Unis, en cas de dommages, qu’ils soient matériels ou non.

Assurance rapatriement par carte bleue : Visa et MasterCard

Les cartes bancaires apportent-elles réellement une véritable assurance rapatriement ? En effet, ces dernières prévoient ce type d’assurance, mais seulement pour une durée de trois mois de voyage. Si vous avez prévu de partir plus longtemps, il faudra donc souscrire une assurance voyage chez un professionnel, car votre carte bancaire ne vous couvrira pas durant la totalité de votre séjour.

L’assistance rapatriement de la carte Visa est applicable dans le monde.

Elle s’adresse aux titulaires d’une carte visa en cours de validité, peu importe que vous ayez ou non, payé avec cette carte. Elle est effective en cas de blessure ou de maladie. L’étendue de l’assistance diffère en fonction des banques. Il faut donc se renseigner au préalable : mieux vaut prévenir que guérir. La carte visa vous permet de récupérer l’attestation d’assistance rapatriement directement via internet. S’agissant des frais pris en compte, il est préférable de s’adresser préalablement à sa banque.

L’assurance provenant de la carte Visa ne joue que si le voyage a été payé avec ladite carte bancaire.

Elle s’adresse tant aux expéditions en France qu’à l’étranger. Bonne nouvelle, le titulaire de la carte n’est pas le seul couvert par cette dernière. Elle s’étend également au conjoint, partenaire ou concubin (disposant d’un certificat de concubinage), les enfants non âgés de 25 ans, les parents. Pour cela, le voyage de ces personnes doit avoir été réglé par la carte visa. Rien de bien incongru dans la mesure où lorsqu’une famille part en vacances, généralement seule une carte procède au paiement. Préférez donc la carte visa !

L’assurance rapatriement de la carte MasterCard se divise également en un volet assistance et une autre assurance. 

Elles sont applicables en France et à l’étranger. Attention, les prestations ne sont pas les mêmes d’une banque à l’autre et diffèrent de celles de la carte Visa. Par ailleurs, il existe plusieurs MasterCard, la Gold, la Platinium, l’@ccess. Si vous n’avez pas souscrit une autre assurance avant de partir en vacances, renseignez-vous avant votre départ sinon vous risquez de rencontrer de mauvaises surprises.