coaching du comité d'entreprise, coaching d'équipe

Disposer du savoir, être rompu à la tâche grâce à un savoir-faire rudement éprouvé, ne sont pas les seules compétences dont les élus des comités d’entreprise (CE) ont besoin. L’aspect comportemental est tout autant important. Savoir se maîtriser, éviter d’être omnipotent durant une réunion, accepter la contradiction, lutter contre sa propre susceptibilité, éviter de scléroser le débat, savoir prendre de la hauteur, de la distance… sont autant de ressorts sur lesquels, il faut travailler en permanence. Le coaching du comité d’entreprise peut s’avérer être une réponse personnalisée pour limiter les dérives verbales et comportementales.

Travailler sur sa posture, sa prise de parole, sa crédibilité, sa capacité oratoire… c’est aussi essentiel que de connaître les sujets dont il sera question lors des réunions du CE.

Les missions des élus de comités d’entreprise se diversifient et ne sont pas évidentes à aborder. Les élus ne sont pas tous issus du même sérail. Chaque élu dispose au départ d’un bagage possiblement différent (formation initiale, ancienneté dans l’entreprise, issu d’un syndicat ou non, jeune ou âgé…). Pourtant, le CE doit rechercher en permanence l’adhésion de tous les élus à sa politique interne.

L’unité doit prévaloir sur les divisions.

Rien ne doit jamais contrarier la démarche collective et entrepreneuriale du comité d’entreprise. Les élus doivent avancer soudés ! Plus facile cependant à dire qu’à mettre en œuvre.

Coaching du comité d’entreprise ; utilité ?

Songeons à ce qui produit souvent les dissensions dans un groupe de travail. Dans le monde du CE, les élus peuvent ressentir des difficultés à s’écouter (voire à se laisser parler). Durant une réunion par exemple, s’il n’y a pas de règles clairement établies au départ de la séance, il se peut qu’à défaut d’un cadre strict, la réunion prenne une tournure inattendue, engendrant parfois, cacophonie, agacements et confusions. Au départ, tous les élus étaient pavés de bonnes intentions. Mais voilà, à peine dix minutes plus tard, le chao s’est installé et la réunion vire au cauchemar.

Le coaching du comité d’entreprise intervient précisément à ce moment précis.

Le coach va aider le groupe à trouver la tonalité qui permettra à chacun des acteurs de s’exprimer sans compromettre la qualité de la réunion, du débat.

Comment fonctionne le coaching du comité d’entreprise ?

Le travail réalisé dans le cadre d’un coaching du comité d’entreprise est mixte. Il y a d’un côté le travail liminaire qui est réalisé avec les élus lors d’entretiens personnels et confidentiels (coaching individuel) et de l’autre, un travail de coordination de tous les membres du groupe afin de construire un collectif unifié et performant (coaching d’équipe).

1/ L’approche est d’abord individuellement centrée sur les élus

Les séances de coaching sont déterminées en fonction des besoins de chaque élu. Le travail produit sera de facto différent selon les besoins sondés du coaché. Il y a en effet une dimension humaine et relationnelle qui ne peut pas être dupliquée d’un individu à un autre. Chaque approche doit être adaptée en fonction des objectifs que le coaché déterminera avec le coach. Le travail personnel des élus sera distinct. Certains devront travailler la difficulté à maîtriser leur sang-froid, d’autres devront apprendre à faire part de leur point de vue et à vaincre leur timidité en réunion.

Le but de ces séances personnelles, c’est offrir l’opportunité aux élus de réfléchir à ce qu’ils attendent de leur implication au sein du comité d’entreprise.

Si les élus perdent de temps à autre de vue l’essentiel, à savoir représenter les intérêts des salariés de l’entreprise, c’est qu’ils sont eux-mêmes en proie à des désordres personnels, voire professionnels. Le travail de recentrage que permet de faire, le coaching du comité d’entreprise est donc central pour revitaliser les ambitions des élus. Il est déterminant que les élus sachent ce qu’ils veulent, comment ils souhaitent mener leur barque et quelle image, ils espèrent renvoyer aux yeux des salariés.

2/ Le groupe est ensuite sollicité pour affronter ses démons

Savoir comment on fonctionne individuellement et comment s’intégrer dans un groupe est un travail initial important, mais cela ne suffit pas complètement. Les multiples interactions qui existent au sein d’une équipe, oblige chaque participant à une plus grande maîtrise de soi. C’est précisément là que la difficulté réside.

Le coaching d’équipe

Le coaching d’équipe est une méthode qui vise à construire une véritable cohésion de l’équipe. Il s’agit en premier lieu de renforcer les rapports entre les membres du comité d’entreprise afin de créer un socle auquel chaque élu adhère. Le coaching va s’inscrire également dans une démarche de développement de l’équipe. Le but étant que chacun comprenne qu’à son niveau, il est une pierre angulaire du système et qu’il participe au succès du groupe.

Le coaching d’équipe vise essentiellement la performance globale de l’équipe. Autrement dit, le coaching du comité d’entreprise servira de moteur à la réussite collective des élus.

Comment accéder à l’offre de coaching du comité d’entreprise ?

Le coaching repose sur une méthodologie qui débute avec la réunion de cadrage. Durant cette réunion, le coach va fixer en accord avec le comité d’entreprise, la feuille d’objectifs. Le coach définira dans la mesure du possible, le calendrier des interventions. La qualité et la réussite du coaching s’appuient sur une planification constante des séances et sur la régularité du travail produit entre les séances. En général, il faut espacer les séances individuelles d’au moins quinze jours et pour le travail collectif, tout autant. Des séances trop rapprochées empêchent de se réaliser au fur et à mesure.

Notre mission est découpée en 4 phases

1/ le cadrage (phase qui permet de fixer les termes financiers du coaching)

2/ les séances de coaching des élus (travail individuel)

3/ les séances de coaching d’équipe (travail de groupe)

4/ le débriefe et la feuille d’engagements du CE

À l’issue de ces phases, le travail de coaching prend fin et le groupe peut sereinement poursuivre sa route. Malgré tout, les élus devront rester attentifs aux besoins du collectif et s’inscrire dans une démarche d’entretien des enseignements tirés du travail réalisé avec le coach.

 Prendre RDV avec un coach