La communication du CSE fait partie intégrante des missions propres à l’instance. Les élus du CSE (comité social et économique) n’ont guère le choix en réalité. La fusion des représentants du personnel les conduit tout droit vers la nécessité d’aiguiser leur stratégie de communication.

Toutefois, les élus doivent savoir de quoi il est question en matière de communication du CSE.

Communiquer, doit passer par une réelle ambition de faire savoir des informations essentielles qui participent à l’éveil des salariés, mais aussi à la notoriété du comité social et économique.

Déterminer la stratégie de communication du CSE

Bien communiquer ne s’improvise pas et ne se résume à des cadeaux publicitaires (goodies). La communication du CSE doit tout au contraire reposer sur une stratégie. Nous pourrions vous conseiller d’adopter la devise suivante « pour être vu, lu et entendu, agissons ». En effet, communiquer implique plusieurs facteurs. Chacun doit savoir « qui » prend la parole. Pour que les élus du CSE se démarquent de la communication interne à l’entreprise, il est important de créer sa propre identité visuelle.

Conseil d'Expert

Une bonne communication du CSE passe impérieusement par une charte graphique choisie pour incarner l’instance, son dynamisme, sa vision, sa posture et son ambition collective.

La communication du CSE est avant tout visuelle

L’identité visuelle (logo, pictogrammes, couleurs, formes, police, etc.) joue un rôle déterminant en communication. C’est vrai pour les entreprises, ce n’est pas moins vrai pour le comité social et économique. Le CSE a le droit de réaliser sa propre identité visuelle pour s’émanciper de l’image que les salariés ont de la communication dans leur entreprise. De cette façon, lorsque le CSE produira un tract, un courrier, un mailing, ou fera une annonce par voie d’affichage, les salariés le verront sans s’interroger sur l’auteur du contenu.

En un seul coup d’œil, ils pourront savoir que le message provient de leurs représentants du personnel.

L’image c’est bien, c’est même incontournable. Le contenu du message n’en demeure pas moins central. C’est formidable de savoir accrocher les salariés, de savoir les piquer au vif et d’aiguiser leur curiosité, c’est en partie, le propre d’une approche publicitaire. Il faut ensuite savoir les nourrir en leur produisant des informations utiles et claires. La communication du CSE doit viser un objectif. Les élus ne peuvent pas se contenter de balancer des news sans en préciser l’intérêt. Les salariés vont chercher à comprendre le but de toute votre communication.

Être lu est primordial. La qualité de votre rédaction doit être placée en haute estime.

La communication du CSE passe par un message clair

Le choix des mots, des syntaxes, l’organisation de vos idées, l’accroche, le déroulé et la conclusion de votre texte, tout a une réelle importance. C’est la raison pour laquelle, il est avisé de prendre le temps de rédiger tout ce qui fondera votre communication au sein de l’instance. Qu’il s’agisse d’un simple courriel, d’un communiqué de presse, d’un bulletin d’actualité, d’une invitation à une soirée, d’une offre sociale, etc., ne gâchez pas votre effet à cause d’un travail de rédaction quelque peu bâclé. Les élus du CSE n’ont pas toujours conscience qu’en qualité de personne morale, toute communication ou toute sortie publique sera scrutée sous tous les angles.

Les salariés méritent que vous professionnalisiez votre contenu pour leur plus grand plaisir.

Il est possible de se faire accompagner par des agences spécialisées en communication. Pourquoi ne pas apprendre les rudiments de la communication afin de tout réaliser vous-même ? Quelle que soit l’option retenue, le professionnalisme sera à l’honneur. La communication du CSE sera renforcée par la forme de l’expérience, de l’expertise. Tout le monde peut inventer un slogan, mais peu de monde est réellement capable d’en avoir un qui met tout le monde d’accord.

Témoignage

Écrire, ce n’est pas juste une savante addition de mots qui forment des phrases. Écrire c’est contribuer à faire passer un message fort dont tout le monde se souviendra.

La communication du CSE en direct ne s’improvise pas

Une permanence du CSE, un meeting, une réunion publique, un séminaire, une visioconférence, etc., sont autant d’occasions d’être « entendu ». Les salariés apprécient le contact avec leurs élus. Ils aiment ces moments privilégiés où ils sont accueillis. Tout ce cérémonial ne doit pas être gâché à cause d’un manque de maîtrise. Accueillir, converser et échanger, expliquer et indiquer, informer et rassurer, insister et dénoncer, rappeler et préciser, etc., voilà autant d’actions spontanées qui ne doivent rien au hasard.

Il est crucial de soigner son entrée, de sélectionner avec soins ses effets, de ne pas tomber dans la facilité, la caricature.

La rencontre avec les salariés, des électeurs de surcroit, parfois des adhérents, implique une vraie préparation. Les élus en représentation ne peuvent pas compter uniquement sur leur bonhomie naturelle. La communication du CSE de visu, en direct, doit être soigneusement orchestrée. Ce n’est pas toujours le cas, et de temps à autre, le fiasco prévisible prend le pas sur le succès espéré. Les plus impactés sont évidemment les salariés. Les élus sont eux, découragés. C’est difficile de se relever d’un échec retentissant. C’est la raison pour laquelle, il est souhaitable de tout faire pour l’éviter.

Professionnaliser la communication du CSE

Ne confondons pas « vouloir communiquer » avec « vouloir être visible ». Communiquer, suppose une addition d’efforts qui ne se résume pas à son image. Malheureusement, dans les faits, les élus sont très clients de tout ce qui se rapporte à leur image (comprenez, image de marque). Le CSE est très preneur de tout ce qui se « voit ». Les fournisseurs qui vendent des produits entrant dans cette catégorie le savent bien et en usent. Ils ne reculent devant rien pour vendre des cadeaux publicitaires en les faisant passer pour de vrais supports de communication.

Conseil d'Expert

Il n’en est rien. Communiquer par l’objet « publicitaire » entre dans le champ du marketing, du commercial. Le propre de cette stratégie est de se démarquer pour être plus vite repéré par des clients.

Le comité social et économique, les élus, n'ont pas ce besoin. L’instance n’est en concurrence avec personne. Leur public, les salariés, c’est de l’acquis. Tout au plus, l’objet à l’effigie du CSE sera considéré comme une offrande. Cela fait juste plaisir. C’est un cadeau aux couleurs du CSE. N’omettons pas de rappeler à cette occasion que ce « cadeau » ne peut pas être financé par le budget de fonctionnement du CSE. Comme tout cadeau, le budget à utiliser, n’est autre que celui destiné au financement des activités sociales et culturelles.

La communication du CSE mérite une touche professionnelle

Les principes fondamentaux de la communication reposent essentiellement sur 3 piliers ; se faire connaître, créer et donner du contenu, faire revenir. Pour y parvenir, les ingrédients du succès sont : l’image, l’information, l’intérêt. Pour être « vu », faut impulser dans les esprits, une image de marque. Les salariés doivent mémoriser instantanément votre identité visuelle et faire le lien rapidement avec le CSE. Pour être « lu », votre contenu doit intéresser, séduire, éveiller l’envie. L’angle d’attaque, le choix des mots, la qualité de votre rédaction participeront à cet objectif.

Le but ultime est de semer en chaque salarié, le message souhaité afin qu’il germe et produise les effets escomptés.

Pour être « entendu », audible, rien de mieux qu’une mise en scène. Elle peut être virtuelle comme une vidéo, un podcast. Cela peut aussi passer par des relations choisies et soigneusement pensées. Peu importe le format recherché, il est impératif qu’il corresponde avec le souhait du CSE. La communication du CSE n’en sera que meilleure et professionnelle.

Apprendre les bases de la communication du CSE

Vous exprimez le souhait de professionnaliser votre communication au profit de votre comité social et économique ? Il suffit d’apprendre à faire par vos propres soins. Chacun peut apprivoiser les bases de la communication pour peu qu’il prenne le temps de les apprendre. Lors d’une formation tournée vers l’art de communiquer, tout est passé au crible. Cela commence par comprendre l’impact d’une image. Puis, il sera question de « contenu ». La stratégie en communication fonctionne comme le noyau central. Apprendre à communiquer c’est aussi apprendre à identifier les enjeux et à se fixer un but.

Formation dédiée à la communication du CSE

Nous pouvons vous aider à mieux communiquer. Notre formation d’une journée répond à tous les enjeux d’une bonne communication. Vous apprendrez à travailler votre image, à rédiger vos contenus, à faire vivre votre CSE.

Télécharger le programme Demande de devis