Proposer un emploi freelance peut se révéler une bonne opération pour les employeurs. Cela leur épargne la tracasserie des règles en matière de contrat de travail. Le fait de ne pas entretenir une relation contractuelle avec les personnes impliquées dans certaines missions, rassurent certains chefs d’entreprise.

Question

Mais qu’en est-il du côté des consultants ? Un emploi freelance peut-il s’avérer judicieux ?

Ce sont à ces questions en particulier que cet article va tenter de répondre au moins en partie.

Intérêt d’un emploi freelance pour le consultant ?

Être libre de ses choix ; voilà ce qui résume bien l’intérêt premier d’un emploi freelance. Cette agilité professionnelle offre de véritables perspectives entrepreneuriales. Le consultant écume ainsi les propositions pour ne retenir que celles qui correspondent à ces attentes notamment d’un point de vue financier. Évidemment cette malléabilité traduit également un sentiment d’insécurité professionnelle. En effet, le consultant freelance est seul aux commandes de sa destinée. S’il ne déniche pas des missions, il risque de rester sur la touche et de manquer de ressources.

Un emploi de freelance implique de manière sous-jacente un emploi de commercial.

Il faut être en capacité d’aller chercher des contrats pour travailler. Être indépendant oblige finalement à développer sa propre affaire. Les qualités essentielles pour travailler en toute autonomie répondent à plusieurs critères. Tout d’abord, il faut être expérimenté pour mettre en scène ses compétences techniques, son savoir-faire et son niveau d’expertise. Dans le monde des freelancers, il y a des métiers récurrents liés à l’informatique (développeurs, codeurs, etc.) qui sont très demandés. Il faut pouvoir faire la différence pour emporter un contrat. Un emploi en freelance suppose de devoir faire face à une véritable concurrence !

On peut aussi être freelance dans les domaines de l’art, de la traduction, de la communication, du graphisme, du secrétariat, des services à la personne, etc.

Comment souscrire à un emploi freelance ?

Postuler à des offres de missions oblige les freelancers à mettre avant leurs qualités techniques, leurs connaissances théoriques, leurs expériences professionnelles et leurs succès en particulier. Il faut être en mesure de produire le cas échéant, un CV comme le ferait n’importe quel demandeur d’emploi. Le CV reste en conséquence un incontournable à l’instar de la lettre de motivation qui ne retient plus l’attention des recruteurs en général. Un CV vidéo ou numérique (page d’un site web) voire une fiche détaillant votre profil sur des réseaux sociaux professionnels à l’image de LINKEDIN sont très appréciés de nos jours. En tant que professionnel, il est conseillé de disposer de sa propre vitrine.

Conseil d'Expert

Aussi, investir dans un site internet est intéressant tant pour faire état de vos compétences que pour être vite repéré dans la masse des profils partageant votre savoir-faire.

L’offre est désormais pléthorique et tous les clients (entreprises, associations, GIE, particuliers, etc.) peuvent avoir besoin de faire appel à un professionnel indépendant. Les donneurs d’ordre recherchent dans un emploi freelance, la rapidité du processus de recrutement ; un simple entretien d’embauche résumé finalement à la mission fait l’affaire. La peur de se tromper est moins vive. Si le consultant ne répond pas aux exigences du client, l’arrêt du contrat pourra être immédiat selon la nature des engagements scellés au départ de la mission. Les futurs clients recherchent un expert, capable de réagir vite et d’œuvrer sereinement. La plupart des missions qui sont proposées aux freelances sont honorifiques, ce qui peut justifier au moins en partie, l’exigence des recruteurs au départ.

Les entreprises désirent s’entourer d’un professionnel dont l’expertise est réellement éprouvée.

Faire parler ses références pour décrocher un emploi freelance

Il est rare de solliciter un freelance totalement novice et débutant dans son domaine. Un freelance qui peut aussi se reposer sur les recommandations d’autres clients, c’est un plus. Dans ce domaine, le recrutement par le bouche-à-oreille peut tout aussi bien convenir. Se présenter de la part d’un client déjà satisfait, finalement quelle meilleure carte de visite pourriez-vous avoir dans votre manche ? En tant que freelance, vous auriez tout intérêt à dévoiler vos références et succès (missions honorées, période travaillée, clients satisfaits, certifications obtenues…).

Là encore, c’est une manière astucieuse et très habile de vous démarquer de vos rivaux.

Recruter un freelance offre une grande souplesse en matière de gestion des ressources humaines. En effet, dans le cadre d’un projet particulier et limité dans le temps, un chef d’entreprise pourra circonscrire la mission du freelance en fonction de son planning. À l’issue du projet, la mission du freelance s’achève. Certaines entreprises embauchent des professionnels pour le temps d’une mission dans le cadre d’un contrat de chantier. Assurément, l’intervenant recruté est un salarié et à la fin du chantier, si l’employeur doit s’en séparer, il faut qu’il engage une procédure de licenciement pour motif économique (article L1223-9 du Code du travail). Le régime juridique du contrat de chantier a été largement revu en septembre 2017, mais il ne conforte pas les employeurs désireux de profiter de l’opportune flexibilité qu’offre un emploi freelance.

En effet, pour recourir à ce type de contrat de travail, cela suppose la négociation d’un accord collectif et des dispositions particulières liées à la fin du contrat (indemnités).

Quels sont les bénéfices d’un emploi freelance ?

Postuler à des propositions destinées aux freelances offre l’opportunité de sortir du schéma classique pour ne plus être relégué au simple statut de salarié. Un freelance de surcroit compétent et expert dans son domaine s’épanouira pleinement et pourra faire preuve d’initiative. C’est précisément ce que recherchent les recruteurs à savoir une personne pleine de ressources, disposée à prendre les devants et d’être force de propositions. L’autre bénéfice qui sied en particulier les cadres lorsqu’ils sont salariés, l’autonomie d’un emploi freelance. Le client ne vous questionne plus sur le temps passé où sur la gestion de votre temps de travail, il se concentre uniquement sur la réalisation.

Le freelance organise sa mission comme bon lui semble dès lors qu’il produira le service acheté en finalité.

En général, à l’image d’un chef de projet, le freelance tient un journal de bord des actions réalisées, en cours et à venir. Il peut ainsi rendre compte à tout moment de l’avancée des travaux ou de la mission à son client. Un freelance doit savoir ménager les inquiétudes de son client. Il doit par ailleurs respecter les délais fixés par ce dernier.

Côté client, les bénéfices d’un emploi freelance sont financiers

Le recrutement d’un salarié et son intégration peuvent coûter assez cher. Si le recruteur se rate, c’est une perte qui sera difficile à amortir. Pour répondre rapidement à un projet ponctuel et possiblement sans lendemain, s’adjoindre les services d’un freelance est plutôt indiqué. Ce dernier sera rémunéré à la mission selon des termes définis en amont du contrat. Les recruteurs passent le plus souvent en direct. Une façon de limiter les coûts. Pour autant, il faut pouvoir dénicher le bon freelance et cela n’est pas si simple. Il existe des plateformes spécialisées dans le recrutement de freelances. Elles mettent en relation les clients avec des freelances.

Il faut créer un compte et un profil soit de client soit de freelance.

Avec plus de 700 000 indépendants et freelances en France et avec l’essor du télétravail, le monde du travail connait une profonde mutation. L’emploi sédentaire à vie, c’est archaïque. Les gens veulent faire de l’emploi, une source de réalisation personnelle et durable compatible avec leur état d’esprit et leur vie privée. L’emploi est désormais associé au sens que chacun veut donner à sa vie. Il n’est plus une source de tracas ou d’obligations. Il devient le support pour exprimer ses talents tout en tirant un maximum de profits. Un emploi freelance est synonyme de liberté. Il ne faut toutefois pas perdre de vue qu’un freelance doit trouver des missions comme un vrai entrepreneur.

Conseil d'Expert

Aussi, avant d’endosser le statut de freelance et de démarcher des professionnels, étudiez bien votre marché comparativement à votre potentiel et évaluez vos chances de succès.