Une bonne gestion des relations sociales améliore très souvent les conditions de travail des salariés. Les relations professionnelles au travail peuvent parfois être tendues. Un conflit au travail peut à tout moment se manifester. Les responsables RH redoutent habituellement de devoir intervenir pour éviter la zizanie. De bonnes relations entre collaborateurs profitent de facto à tout le monde.

Pour de nombreux salariés, une bonne relation entre collègues est primordiale pour le bien-être au travail. Il appartient au responsable du personnel de rendre cela possible.

Aborder la gestion des relations sociales en entreprise

L’ambiance au bureau, le climat qui y règne, tout le monde s’en préoccupe. De nombreuses études font le lien entre « bonnes conditions de travail » et la gestion des relations sociales. Généralement, le responsable des relations sociales y est sensible également. Ils sont également formés aux techniques de négociation ou à la conduite de réunions. N’oublions jamais que la gestion des relations sociales mobilise en effet, un éventail de compétences. Le droit du travail en fait évidemment partie tout comme la communication et la pédagogie en entreprise.

Pour les personnes chargées de piloter les relations sociales, la tâche est rude et vaste. Les acteurs des ressources humaines savent bien quelle en est la complexité.

Quelle place est laissée pour la gestion des relations sociales aux instances représentatives du personnel (IRP) ?

Les délégués du personnel sont des porte-parole de choix pour témoigner des relations sociales. Il en est de même pour les élus qui œuvrent au sein d’un comité d’entreprise. Comment les syndicats de l’entreprise se positionnent-ils également ? Les partenaires sociaux peuvent négocier en effet un accord sur la qualité de vie au travail. Les thèmes afférents à la culture d’entreprise, aux relations de travail, à l’organisation du travail et au climat social y sont en bonne place.

Enfin, comment la relation hiérarchique au travail est-elle associée à l’évolution des relations sociales ?

Toutes ces questions sont élémentaires. Quel que soit les attentes de chacun, il est évident qu’il nous faut coopérer pour atteindre son objectif. Les relations humaines sont complexes. Il est important d’apporter des réponses innovantes en matière de gestion du personnel. Le DRH peut impulser la communication interne en ce sens. Pour ce faire, une bonne connaissance des difficultés de l’entreprise aide. Il est impératif de savoir quelles sont les difficultés que les services rencontrent en matière de relations sociales.

La gestion des relations sociales implique aussi les CSE

Les comités sociaux et économiques (CSE) font partie intégrante de l’édifice social en entreprise. À ce titre, le lien entre leurs missions et les relations sociales se détermine de fait. Le dialogue social permet dans de nombreuses situations d’enrailler les conflits de toutes natures. Le pire ennemi des relations sociales, c’est la rupture de tout dialogue et l’émergence des conflits au travail. Associés à la vie de l’entreprise, les élus du CSE contribuent à l’essor des bonnes relations entre les salariés. En cela, ils constituent une chance pour les entreprises. Les salariés apprécient le rôle que jouent les représentants du personnel en général. Ils savent l’importance de pouvoir compter sur eux au quotidien. L’écueil serait toutefois pour les élus de tomber dans les guerres d’appareils.

Cela les détourne de leurs prérogatives, tout en offrant aux salariés que peu de perspectives de profiter de leur savoir-faire.

Une bonne communication permet de mieux interagir avec tous les acteurs

Comment naissent les conflits la plupart du temps ? Ils sont le résultat d’une mauvaise communication voire d’une mauvaise compréhension des informations. Le conflit cristallise les rapports à l’instar des relations sociales. Communiquer induit donc de bien cibler tant son message que le public visé. Tous les acteurs de l’entreprise sont concernés à différents niveaux. Les évolutions de la législation sociale et relationnelle nous imposent par ailleurs de renouveler notre approche. La dynamique sociale, mais aussi économique puise sa force d’une bonne gestion des relations sociales en entreprise. Il ne faudrait pas perdre de vue ce point essentiel. C’est la raison pour laquelle, les dirigeants doivent communiquer sur la stratégie de l’entreprise, son pilotage. Les salariés, les élus du personnel et les syndicats espèrent de l’évolution de l’entreprise qu’elle tienne compte de leurs attentes. Faut-il que les messages passent et que les directions veuillent en tenir compte !

Le management se réinvente vers plus de collaboration

Le management collaboratif ou le management participatif semble devenir le mode le plus retenu par les employeurs. De plus en plus d’adeptes témoignent de l’efficacité pour les relations sociales de ce modèle. Certes, cela demande un effort important pour tourner le dos au modèle plus autoritaire. Tout le monde n’est pas encore convaincu qu’il faille faire évoluer les mentalités dans ce domaine. Pourtant, les salariés perçoivent bien la différence. Les entreprises qui font le choix d’un management plus transversal voient les relations au travail évoluer positivement.

Sans doute, l’encadrement, lorsqu’il se réinvente en considérant davantage les salariés, il permet une meilleure gestion des relations sociales.

L’encadrement joue un rôle essentiel dans la gestion des relations sociales

Les managers doivent apprendre à répartir la charge de travail afin d’éviter les tensions. La gestion du temps tout comme la lutte contre les RPS avec le temps deviennent prioritaires. Mais le public changeant ou évoluant, il en va aussi du savoir-être des collaborateurs. La jeune génération tire davantage sa réussite de l’individualisme que du collectivisme. Cela engendre plus d’inégalités sociales et appelle à plus de conflits sociaux. Les questions sociales interviennent donc à tous les niveaux.

Conseil d'Expert

Le lien social est fragile si on n’y prend pas garde. Tout le monde doit rapidement prendre conscience de l’importance de nouer de bonnes relations professionnelles.

Comment gérer les conflits au travail ?

Les relations difficiles au travail nous obligent à traiter en permanence la question des conflits professionnels. Cependant, quelle méthode de résolution de conflit en entreprise adopter ? La gestion des conflits au travail est en conséquence pleinement associée à la gestion des relations sociales. Les responsables des ressources humaines savent l’importance d’endiguer les conflits. Généralement, cela passer par une politique de prévention des risques psychosociaux. Celle-ci se justifie d’autant que le service RH doit promouvoir la santé et sécurité au travail.

Afin d’y parvenir, les RH usent de mesures parmi les plus éprouvées à l’image des formations en gestion de crise.

En résumé, que retenir de la gestion des relations sociales ?

Toute organisation sociale développe dans la conscience collective des valeurs morales et des attentes fortes en matière de justice sociale. La gestion des relations sociales intervient au cœur de ce dispositif. Il s’enrichit par ailleurs des rapports au travail lorsque l’organisation en question est une entreprise. Chacun cherche à obtenir le meilleur de sa contribution, parfois au détriment d’un autre. Il faut alors réfléchir à des politiques qui permettent une meilleure gestion des rapports humains. Tout est une question d’équilibre. De bonnes relations sociales s’obtiennent par différents moyens.

Témoignage

Mais ce qui traduit une différence d’une entreprise à une autre, c’est la place des relations entre les salariés au sein de l’entreprise.