Comment concevoir un site internet du CSE pour qu’il soit attractif, efficace et fonctionnel ? Ce sont à ces questions que tout élu du comité social et économique (CSE) doit répondre. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi tant de prestataires se disputent ce marché ? Il est particulièrement lucratif. Tout a commencé avec les comités d’entreprise (CE). Chacun y allait de son petit plus pour proposer un site web CE clé en main.

La promesse ? Vous faire gagner du temps tout en profitant d’un site offrant une réelle qualité professionnelle.

Le site internet du CSE est d’abord une vitrine

Créer votre site web seul ou en vous faisant aider, cela importe peu. Ce qui compte à l’arrivée, c’est d’avoir un site internet à votre image. Tout projet web débute par la création d’un logo et d’une charte graphique. Pour que l’ensemble soit attractif, il ne faut pas négliger l’importance d’une vraie identité visuelle. Tout site internet professionnel se démarque ainsi. L’internaute y est très sensible. Le site vitrine du CSE doit par ailleurs être intuitif et responsive. Les salariés vont sans nul doute le consulter la plupart du temps sur un écran de smartphone.

Il est donc conseillé d’y songer avant de se lancer dans la conception du site.

Ne pas confondre « site vitrine » et « site e-commerce »

Posséder son site internet pour un CSE répond d’une volonté de communiquer plus rapidement et de manière plus ciblée. En effet, de nombreux salariés attendent de leurs représentants du personnel qu’ils communiquent davantage sur leurs activités. C’est la première vocation d’un « site vitrine ». Le salarié pourra y découvrir des informations tant sur le fonctionnement du CSE que sur les travaux des élus. C’est l’occasion d’intégrer au site internet du CSE, un trombinoscope, ses coordonnées, un blog, un formulaire contact, etc.

Les salariés apprécient recevoir des informations en continu à la fois pour rester connectés à leurs élus, mais aussi à l’actualité de l’entreprise.

Tout au contraire, un site e-commerce cible avant tout un intérêt marchand. Ici, il est question de créer une boutique en ligne afin que les salariés y fassent leurs achats. Le CSE à travers cette boutique vend ses prestations. Cette boutique est souvent le fruit d’un prestataire proposant un éventail de produits et de remises en tout genre. Un peu plus haut, je vous ai dit que ce marché est très concurrentiel. Les CSE n’ont que l’embarras du choix. Problème : le rapport « qualité/prix » est très incertain. Les CSE payent très cher la facilité et l’absence de contraintes. Ces sites sont par ailleurs proposés en location via des abonnements.

Mise en garde d'expert

Le site internet du CSE peut rapidement devenir une machine à cash pour l’éditeur de site. Pour les élus, en revanche, cela s’apparente à un gouffre financier.

Être propriétaire du site internet du CSE est préférable

Je vous le concède, réaliser un site internet, cela prend du temps. Au début du moins. Ensuite, le CSE appréciera être l’heureux propriétaire du site internet. Ne plus dépendre d’un loueur offre bien des avantages à la longue. Le coût par exemple s’amortit plus facilement. Exception faite de la mise de départ, chaque année, le CSE ne s’acquittera que du coût de l’hébergement et de la maintenance. Cela se facture en moyenne entre 200 € et 500 € par an.

La liste des avantages ne s’arrête pas là, vous disposerez aussi :

– de votre propre nom de domaine ;
– d’un site sur mesure et entièrement personnalisé ;
– d’un back-office simplifié avec juste ce qu’il faut pour travailler ;
– de fonctionnalités sélectionnées pour répondre à vos besoins.

Comment faire pour concevoir le site internet du CSE ?

Tout commence par la conception d’un cahier des charges. Créer un site repose à 80% sur ce dont vous avez besoin. Le choix de la technologie, la sélection des fonctionnalités du site, le nombre de pages, etc., il faut penser à tout. C’est le travail de toute agence web. Elle s’occupera du design graphique, du développement en se basant sur une véritable stratégie de communication. N’oublions jamais qu’un site internet doit favoriser la communication du CSE. Un site qui est beau est sans conteste attitrant, faut-il également qu’il soit ergonomique, mobile et complet.

Pour les possesseurs d’un site internet du CSE, l’optimisation d’un site web permet de rester à la page. Les élus se doivent de proposer un espace résolument moderne à leurs salariés.

Peut-on réaliser un site clé en main sans agence web ?

C’est la promesse de certains prestataires. Il suffit de rechercher son bonheur en précisant « créer son site internet gratuit ». Il existe de multiples solutions comme l’offre de WIX, WEBNODE ou encore WEBSELF. Ces solutions web s’adressent tant aux particuliers qu’aux entreprises et comités sociaux et économiques. Leurs points communs ? Proposer une interface simple et des templates prêts à l’emploi. Le client choisit son design, renseigne quelques champs incontournables et c’est tout. L’autre point commun présente un sacré inconvénient ; le manque d’évolution du produit et les pubs. C’est aussi le prix du « tout gratuit ». Pour échapper à ces limitations, il faut opter pour une version payante.

Outre le fait de posséder plus de stockage, d’une messagerie instantanée, la suppression des pubs est appréciable. À l’année, comptez en revanche près de 300 €, cela reste néanmoins très compétitif.

Comment faire vivre votre site internet CSE ?

L’erreur de nombreux CSE et d’élus en général, c’est de minimiser l’intérêt de proposer un contenu varié et régulier. Il est essentiel d’y penser avant de se lancer dans la création de son site internet. Que souhaitent trouver les salariés au sein d’un site internet du CSE ? Ils veulent savoir l’identité de leurs élus, savoir quel est leur rôle, connaitre le fonctionnement du CSE… Ils sont aussi friands de toutes les actualités issues de l’entreprise. Les salariés sont demandeurs de toutes informations parlant de leurs droits au quotidien.

Conseil d'Expert

Les élus ont tout intérêt à proposer des articles via un fil actualités ou un blog qui répondent à ces préoccupations.

Un site web CSE ne se résume à une boutique en ligne

Attirer les salariés grâce à un portail de réductions ne suffit pas à les contenter. Surtout lorsque l’offre n’est pas en phase avec leurs attentes. Pis encore, lorsque l’offre est moins intéressante que d’autres offres sur le marché des particuliers. Les gens veulent être associés à la vie de l’entreprise. Pour cela, faut-il que les élus du CSE communiquent sur ce qu’ils savent. À ce titre, il est possible de mettre en ligne les procès-verbaux du CSE en produisant en complément une synthèse. Les élus peuvent tout autant mettre en ligne l’agenda des réunions du CSE avec les ordres du jour. Le CSE peut aussi profiter de son site internet pour promouvoir l’ensemble de ses ASC. Les salariés peuvent contribuer au succès du site internet du CSE. Comment ? Il suffit de leur proposer un espace collaboratif.

La plupart du temps, cela prend la forme d’un réseau social d’entreprise. Proposer un espace de consultation pouvant être commenté, y participe aussi (galerie photos et vidéos par exemple).

Ce qu’il faut retenir à propos des sites WEB

Avant d’acquérir ou de louer votre site internet, il faut s’interroger quant à / au :

– public visé ;
– contenu qui sera proposé ;
– l’ergonomie du site ;
– l’identité visuelle de votre site ;
– aux fonctionnalités souhaitées, etc.

Par ailleurs, il convient de nommer parmi les élus, le ou les responsables de sa conception et de sa mise à jour. Je vous conseille d’écrire votre projet afin de ne pas vous perdre dans des considérations inutiles ou inappropriées. Quel que soit votre choix, pensez le site internet du CSE comme une opportunité de communiquer avec les salariés.

Un site bien conçu sera visité et apprécié des utilisateurs de votre entreprise ! Avant de faire un site web, un temps de réflexion s’impose.